One year in Berlin Amandine Kirion Coaching Expat

1 an à Berlin !

Cette semaine, très exactement le lendemain du Brexit, j’ai fêté mes 1 an à Berlin !

One year in Berlin Amandine Kirion Coaching Expat
Un an à Berlin ! Un anniversaire très symbolique pour moi.

C’était une date très symbolique pour moi puisqu’avant de venir à Berlin, je vivais à Edimbourg au Royaume-Uni – une ville que j’adorais dans un pays, l’Ecosse, qui me fascinait ! Le 31 janvier 2020 le Royaume-Uni quittait l’Europe et je me suis retrouvée avec des amis du Diplomatic Choir de Berlin à chanter l’hymne européen à la porte de Brandenburg. Voici un petit aperçu vidéo https://youtu.be/H34Zav7ArCY

Quelques journalistes et TV étaient là aussi pour ce flashmob très spécial qui a commencé par de la cornemuse écossaise ! Un bonheur pour moi et beaucoup d’émotion.

Il y avait entre autres Süddeutsche Zeitung & RBB.

2020-02-01 09.04.10
Saurez-vous me retrouver parmi la foule de chanteurs ?

C’était très émouvant ! Le lendemain au 1er février cela faisait officiellement un an que j’avais quitté Edimbourg pour m’installer à Berlin.

Comme je coache moi-même invariablement des expatriés ou des personnes souhaitant le devenir, j’ai pensé que je pouvais faire un court billet pour partager un peu mon expérience ! Ici je vais juste parler de l’expatriation à Berlin, et pas ce que j’ai fait avant.

Trouver ses repères

Parfois on déménage, on arrive, on se sent tout de suite chez soi ! Cela m’est déjà arrivé par le passé, et c’est un sentiment merveilleux. Quand je suis arrivée à Berlin je me suis sentie perdue, et au contraire très loin d’être à l’aise. Personnellement, j’ai eu besoin de 6 mois pour commencer à développer mes racines.

Je pense que cela peut arriver en particulier quand une personne suit son conjoint, ou est mutée pour des raisons uniquement professionnelles : bref, lorsque ce n’est pas une décision qui vient d’abord de soi et qui fait sens en premier pour soi. On peut s’adapter, être partant, sans pour autant avoir tous les éléments en main pour que « ça colle » immédiatement.

Pourtant, si l’on souhaite donner une chance à cette nouvelle étape de notre vie, comment perséverer, dans quelle direction ?

Pour moi, la clé a été de continuer à faire les activités qui me plaisent et me remplissent de joie et d’énergie ! En ce qui me concerne, c’est le chant, les rencontres, le sport, et mon travail ! J’ai du re-créer de nouvelles habitudes mais avec des anciennes passions qui me suivent.

  • Je me suis inscrite à la chorale avant même de déménager
  • Je me suis inscrite dans une salle de sport en arrivant
  • J’ai essayé de continuer à développer mon activité en apprenant de nouvelles compétences, en me mettant dans des réseaux professionnels, et en acceptant de nouveaux clients
  • La dernière étape a été les rencontres, et c’est la partie que je développe encore le plus en ce moment ! Lorsqu’on déménage beaucoup il peut devenir épuisant de se créer un nouveau réseau de bons amis partout où l’on va. J’ai du cultiver mon bien-être un peu en solitaire avant de pouvoir être ouverte à la rencontre.
Concert Sans frontières Berlin Cathédrale de Strasbourg
Un temps fort de l’année 2019 : notre concert à la Cathédrale de Strasbourg

Ouverture et instant présent

La finalité de ces premiers 6 mois d’installation est pour moi une ouverture sur les autres, une envie de partager, échanger, découvrir, en passant entre autres par mon activité de coach à Berlin ! Et en parallèle et en harmonie avec cette ouverture, redécouvrir la présence à soi, l’instant présent et plus concrètement, la méditation !

Je songe même à intégrer la méditation à ma pratique de coach, tellement je trouve que cela peut débloquer une situation quand les mots ne sont pas le bon outil. Peut-être une formation à l’automne ? Ce serait un bel ajout en 2020 qui serait en cohérence avec ce que j’ai pu vivre personnellement, et comment le rapport à son corps est complémentaire de l’art de débloquer des situations avec le dialogue.

yoga meditation coaching berlin amandine kirion
Superbe séance de yoga privée à Marseille avec une très bonne amie qui suit une formation pour devenir professeure de yoga !

La bienveillance envers soi-même au creux de la vague

Si vous venez de déménager et avez la sensation d’avoir perdu vos repères, peut-être demandez-vous si vous pouvez retrouver là où vous êtes actuellement les sensations et sentiments agréables que vous aviez par le passé ? Vous ne retrouverez pas exactement la même chose et il faut à un moment faire le deuil de ce qui n’est plus, mais vous pouvez retrouver des sentiments similaires sous une autre forme ! Si vous avez une passion, ou quelque chose que vous avez toujours voulu faire, une telle transition géographique est une excellente opportunité pour se renouveller, être créatif.

Le plus dur ? Ce n’est probablement pas d’avoir l’idée, mais plutôt de se lancer puis, au cours de votre aventure lorsqu’il y a des hauts et des bas, de rester bienveillant avec soi-même.

Tout le monde passe par des périodes de sa vie où l’on se sent comme malchanceux, manquant d’énergie, et on croit moins en soi – le tout à des degrés variés ! La ténacité et la bienveillance toujours côte à côte et entremêlées sont je pense nos meilleurs atoûts dans ces moments-là. Selon moi le rôle d’un coach – et de quiconque qui vient sur votre route pour vous aider – est de vous guider dans le respect de vos envies et de votre personnalité, avec ces deux éléments : la ténacité (ou bien « foi » ou « optimisme ») et la bienveillance. Plus je vis des expériences formatrices comme celle de déménager loin de tout ce que l’on connait, plus j’en suis convaincue !

Selon vous, de quoi avez-vous besoin en ce moment pour vous sentir bien dans votre vie ? Quelles sont vos priorités ?

Hobby - Coaching - Happiness - Berlin -Photo by Juliet Furst
Quels sont les hobby qui vous rendent heureux ? De quelles valeurs avez-vous besoin de vous entourer pour avancer ? Photo de Juliet Furst

 

N’hésitez pas à m’écrire pour échanger !